Accueil Présentation Lieux 900 photos Cartes - Gravures Thèmes Personnages


 

Les villes à travers les documents anciens

 

Furnes en Flandre occidentale

 

Furnes en Belgique par William Barlett - reproduction © Norbert Pousseur
Place du marché de Furnes, par William Henry Barlett
in Vues de la Hollande et de la Belgique par N G Van Kampen, éd. 1836
Markt te Veurne

 

Extrait du Grand dictionnaire de Louis Moreri (édition de 1725, collection personnelle)
Texte en vieux françois retranscrit en français moderne.

FURNES, que les flamands nomment Veurnen, ville des Pays-bas, dans le comté de Flandres, est située du côté de Nieuport, à trois lieues de Dixmude, à quatre de Bergue-Saint-Vinox, et un peu moins de Dunkerque. C’est entre cette dernière ville et Fumes, que les Français battirent les espagnols en 1658.

Furnes est assez bien bâtie , et est une agréable ville quoique petite. On dit que Baudouin, surnommé Bras de fer, premier comte de Flandres, y répara le château qu’on avait élevé contre les courses des barbares. On y bâtit ensuite des maisons ; et c’est ce qui forma la ville, que Philippe le Bon fit entourer de murailles en 1390.

Il y a une célèbre collégiale, dite de Sainte Walburge, où entre les chanoines, qui sont du clergé ecclésiastique, on a fondé une prébende pour un chanoine régulier de Prémontré, tiré de la maison de Saint Nicolas, que cet ordre a dans la même ville.

Les canaux y entretiennent le commerce ; et on y voit diverses manufactures, surtout de draps.
Cette ville a titre de vicomté, et est chef d'une châtellenie, dont le terroir est très fertile. Les français l’ont prise trois fois, et la conservèrent par le second article de la paix d’Aix-la-Chapelle en 1668. Ils l’avaient depuis démolie ; ce qui donna lieu à l’armée des confédérés contre la France de s’en saisir en 1692 et de la pallissader ; mais les François la leur enlevèrent, par un siège, au commencement de l’année suivante, et l’ont rendue par la paix de Riswick en 1697. Ce qu’ils ont fait aussi aux hollandais pour la maison d Autriche, par la paix d Utrecht en 1713.

 

 

Pour voir les détails de cette place de Furnes
utilisez la fonction zoom

 

 

 

 

Les textes ont été transcrits du vieux françois en français courant,
et les gravures ont été corrigées des défauts d'impression et de vieillissement.
Tout le contenu de la page est donc sous Copyright,
Mais est librement utilisable pour tout projet pédagogique non commercial.

 

Haut de page

droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

Plan de site Recherches Qualité Liens e-mail