Accueil Présentation Lieux 900 photos Cartes - Gravures Thèmes Personnages


Département de la Guyane en 1883

Retour présentation de l'Atlas    page de garde des cartes de Vuillemin    Retour présentation de l'Atlas

Carte du département de Guyane
L'Atlas de Vuillemin

 

Chef-lieu: CAYENNE

DIVISION   ADMINISTRATIVE

Cette contrée, peuplée d'Européens, de nègres et d'Indiens libres, forme un Gouvernement colonial. Conseil privé, composé d'éléments officiels et de trois membres civils. Le commandem. et la haute administ. appartiennent à un Gouverneur, qui a sous lui 3 Chefs d'administ. : l'Ordonnateur (finances et adm. milit.), le Directeur (aff. civiles) et le Procureur général (justice). Ces 3 chefs, et 3 conseillers nommés par la métropole et choisis parmi les notables du pays, forment avec le commandant militaire le Conseil privé du Gouvernement, présidé par le Gouverneur, — 12 communes ou quartiers administ. par des commissaires-commandants et lieut.-commissaires, excepté à Cayenne où il y a un maire, des adjoints et un conseil municipal. — Cour d'appel, Cour d'assises et Tribunal de 1re instance à Cayenne ; 2 cantons ayant chacun un juge de paix. — Forces militaires : 4,200 h. de troupes et 50 gendarmes. — Le siège religieux du Préfet apostolique est à Cayenne.

 

2 CANTONS
 
12 QUARTIERS

CAYENNE
6,500 h.
8

Cayenne, Tonnegrande, Mont-Sinery, Macouria, Oyapok, Approuague, Kaw, Roura.

SINNAMARY
1,200 h
4

Kourou, Iracoubo, la Mana, Sinnamary.


ABRÉGÉ HISTORIQUE

Découverte par Christophe Colomb, en1496, la Guyane ne reçut de colons français qu'en 1626. Onze ans plus tard, ceux-ci, devenus plus nombreux, fondaient un fort et une ville à rentrée de la rivière de Cayenne. Diverses Compagnies se formèrent pour exploiter ce riche pays, qui s'étendait de l'Amazone à l'Orénoque : celles de Rouen, du Cap Nord, des Douze Seigneurs dite de la France équinoxiale, et enfin celle des Indes occidentales. Cette dernière seule, assise sur de plus larges bases, réussit à donner à la colonie, faible et découragée, la plus grande extension possible. Malheureusement la guerre vint suspendre les progrès de la colonisation. En 1667, les Anglais dévastèrent Cayenne ; en 1672, ce fut le tour des Hollandais.
Bientôt le privilège de la Compagnie lui fut retiré (1674), et la Guyane rentra, ainsi que toutes nos possessions lointaines, sous la domination immédiate du roi. La fin de ce siècle vit la tentative malheureuse des colons sur Surinam ; en 1721, l'introduction de la culture du café, ainsi que celle du cacao en 1733. En 1763, une expédition de 12 000 volontaires, de toutes les classes, sortis, pour la plupart, de l'Alsace et de la Lorraine, fut dirigée vers la Guyane. Les îles du Salut et les bords du Kourou les reçurent ; mais le plus grand nombre mourut, et cette désastreuse campagne entraîna une perte de 30 millions. De cette époque jusqu'en 1778, de grandes améliorations furent introduites dans la culture. On dessécha les terres noyées, on ouvrit des chemins, on creusa des canaux; enfin, source de fortune, on multiplia les arbres à épices, dus à M. Poivre. Sous la République, la Guyane vit débarquer sur ses rives plus de 500 déportés politiques (1797), dont la plupart périrent de chagrin, de dénuement et de maladie, dans les déserts de Sinnamary, d'Approuague et de Conanoma. Sous l'empire, les Anglais s'emparèrent de Cayenne ; mais les Portugais, leurs alliés, s'y établirent seuls jusqu'en 1814, époque à laquelle la France rentra dans ses droits, par le traité de Paris.


STATISTIQUE

TOPOGRAPHIE. — Topographie. — La colonie française de la Guyane est une contrée de l'Amérique mérid., entre 2° et 6° de lat. N. Bornes : Océan Atlantique, Guyane hollandaise, Brésil. — Sol montagneux à l'inter., plat sur les côtes, généralem. bonnes pour le mouillage, et dont la plus forte saillie est le cap Orange. Bassin de l'Atlantique. 22 fleuves et un gr. nombre de riv. et de canaux naturels, la plupart navigables,où remonte la mer, entre autres: le Marony et l'Oyapok. Vastes marais couverts de mangliers. Climat très-chaud, considéré à tort comme malsain ; saison sèche et saison des pluies, celle-ci de novembre à juin. Humidité excessive. Ouragans et ras de marée; tremblem. de terre rares et peu violents. — Population: 25,000 habitants, y compris les Indiens aborigènes et les Indiens réfugiés, les militaires, les immigrants et les transportés hors pénitenciers.
PRODUCTIONS. — Terres hautes, composées d'argile, de sable granit, de tuf et de parties ferrugin. ; terres basses, toutes d'alluvion et d'une fertilité extraord. Cultures: près de 7,000 h. Les pâturages se divisent en prairies salées et en savanes. Pays entièrem. agricole. Plantes alimentaires : manioc, ignares et autres racines, maïs, banane, chou-palmiste. Fruits excell., tels que l'ananas, la banane, la sapotille, l'orange, le coco, la grenade, le goyave et le chasselas d'Europe. Industrie agric. en progrès : le rocou (graine de teinture), le coton, la canne à sucre, qui a pris de l'extension depuis 1829 (produit: 262,800 kilog.), du café très-estimé, le cacao. Denrées coloniales girofle (4,070 klg.), poivre (463,087 klg.), cannelle, muscade, etc. Elève à peine suffis. pour les besoins locaux. Valeur approximat. des propriétés rurales : 7,014,741 fr. — Flore très-variée. Vastes forêts commençant à 80 k. de la côte, et dont la profond. est inconnue ; plus de 110 espèces de bois, propres aux construct. civiles et navales, à la menuiserie, à l'ébénisterie, à la charpente, au tour et à la teinture. Nombr. essences d'arbres, à gomme, à résine, à baume, et de végétaux à substances aromatiques et médicinales.
INDUSTRIE ET COMMERCE. — Les seules fabriques sont des briqueteries. Le Commerce exporte, surtout en France, sucre, mélasse, tafia, café, cacao, coton, denrées coloniales, rocou.

 

Pour la carte de la Guyane en 1757 et sa description d'époque, voir la page suivante sur ce même site



 

Cette version de la Guyane est agrandissable par zoom, mais non enregistrable

 

 

 

Haut de page

Le contenu de cette page est disponible pour toute utilisation personnelle et/ou dans le cadre d'enseignement
droits déposés
Dépôt de Copyright contre toute utilisation commerciale
des photographies, textes et/ou reproductions publiées sur ce site
Voir explications sur la page "Accueil"

 

Plan de site Recherches Qualité Liens e-mail